Curiozworld | Comment trouver le « Calme » en soi avec Arnaud Riou ?
3584
single,single-post,postid-3584,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive
Bretagne-2014-olivia-sinet
11-ArnaudR©HeleneALICE

Comment trouver le « Calme » en soi avec Arnaud Riou ?

  |   Spiritualité   |   No comment

Par Maeva Morin

Arnaud Riou, comédien, metteur en scène mais aussi coach, formateur et conférencier, est l’auteur de plusieurs ouvrages : Au nom de l’enfant, Réveillez le chaman qui est en vous et plus récemment d’un carnet de méditation, Calme.

Pourquoi calme ?

Simplement, explique l’auteur, parce que c’est la porte d’entrée à la méditation. En effet, comment méditer sans être calme. Notre tête est constamment encombrée de pensées qui surgissent en permanence : près de 80 000 par jour ! Trouver le calme en soi, « avoir les idées claires » est donc un défi quotidien qu’il n’est pas simple de relever. Dans nos sociétés agitées la méditation peut être une voie d’espérance et d’apaisement.

Or beaucoup se disent que la méditation n’est pas faite pour eux : trop passive, trop difficile, trop exigeante ? La méditation est bien à la portée de tous et Calme en facilite l’accès. Il existe en effet quantité de livres sur la méditation et nous sommes nombreux à en avoir lu plusieurs sans pour autant n’être jamais parvenu à méditer. C’est toute la différence entre accumuler des connaissances et vivre des expériences en passant à l’action. Voilà finalement tout l’intérêt d’un tel carnet : être un support au quotidien pour se mettre en chemin.

CALME_7/12/2015.indd

« La méditation n’est rien…seul compte l’entrainement à la méditation ».

Le carnet est construit comme un voyage intérieur qui suit une progression : de la méditation assise dans un espace dédié chez soi, le pratiquant est doucement amené à installer la méditation dans son quotidien : prendre son petit déjeuner en conscience, prendre conscience de l’eau qui ruisselle sur ma peau sous la douche, etc. Arnaud Riou invite à une véritable reconnexion à sa vie, aux sensations, à finalement sortir du mode automatique dans lequel nous sommes trop souvent entrés. En effet, la méditation est pleinement corporelle, il s’agit de sortir de vêtir son corps de soi. Une méditation est d’ailleurs consacrée au choix des vêtements tant au niveau de la texture que de la couleur, « des vêtements dans lesquels je rayonne ».

« J’ouvre les bras en grand. J’embrasse le monde.

Ainsi dans une respiration profonde, je médite »

Il y a quelque chose de savoureux, d’épicurien dans ce carnet, une invitation à être pleinement présent au monde et à en savourer chaque instant comme dans la méditation sur le goût intitulée « sous ma langue ». C’est aussi une invitation à écouter l’enfant intérieur, celui qui a la capacité de s’émerveiller, celui qui prend le temps de mettre une framboise sur chacun de ses dix doigts, et de les savourer goulument une à une délicatement le regard rieur. Au quotidien, installons une routine positive faite de petits instants de reconnexion et faisons de notre quotidien un exercice. Le carnet est d’autant plus agréable qu’il est superbement illustré par Marie Bertin : photos, illustrations, scrapbooking, un style très pep’s qui donne envie de progresser dans la pratique !

Capture d’écran 2016-04-25 à 09.29.45

Prendre conscience de la responsabilité de nos actes

Ce carnet fait échos au précédent ouvrage d’Arnaud Riou, Réveillez le chaman qui est en vous,  la méditation étant un moyen de reconnexion à son intuition. Prendre conscience que les réponses à nos questions, les solutions à nos problèmes ne se trouvent pas à l’extérieur mais en nous-mêmes. A partir de là, chacun peut se poser la question du monde qu’il souhaite créer et comment il peut y contribuer ? A cet égard, la méditation est pleinement ancrée dans notre époque et ses problématiques. Il est temps de plonger à l’intérieur de soi et ne pas se reposer sur les institutions en se disant que l’on ne peut rien changer aux guerres, aux crises sociales et environnementales. Chacun a une responsabilité face à ses actes. Prendre conscience de cela c’est déjà agir. Se recentrer quotidiennement pour garder espoir, vivre dans la joie, aborder sa vie positivement, c’est déjà contribué au monde de demain en prenant soin de soi.

Pour aller plus loin :

www.arnaud-riou.com

Crédits photo : Helene Alice

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.